Tête de femme, 1929-1930
Painted iron, sheet-iron, springs and colanders, 100 x 37 x 59 cm
Musée Picasso, Paris
© 2005, ProLitteris, Zurich
De nombreux tableaux et dessins de la période surréaliste de Picasso contiennent des figures et des formes de conception " sculpturale ". Mais à côté de ces " sculptures mentales ", on rencontre également de grandioses œuvres plastiques surréalistes. On peut distinguer ici deux manières de construire les figures humaines à partir de formes isolées. Dans un cas, la figure est assemblée par la combinaison de volumes biomorphiques (organiques), modelés par l'artiste lui-même. Dans l'autre, la figure " surréaliste " naît de la combinaison d'élément tout faits. C'est le cas de la fascinante sculpture reproduite ici, dont la tête utilise notamment deux paniers à salade. Que les éléments soient modelés ou trouvés : ce qui domine dans un cas comme dans l'autre, c'est le concept d'assemblage affirmé dans le cubisme et élargi ici dans un esprit surréaliste. L'espace surréaliste est devenu une réalité tridimensionnelle à part entière.